La coupe du monde "RoboCup 2019" : ils nous disent tout sur cette magnifique expérience !

Après quatre titres de vainqueur de la Coupe de France des Robots par le RCT (Robot Club Toulon) de l’IUT Toulon, c’est en 2019, que cette équipe composée d’étudiants de GEII, SeaTech et GMP et encadrée par Valentin Gies, a renouvelé l’expérience. Ils ont représenté l’Université et l’IUT de Toulon à la coupe du monde de robotique RoboCup 2019 du 2 au 8 juillet à Sydney. Elle était, depuis dix ans, la première équipe française à être sélectionnée dans la catégorie Middle Size Ligue (MSL).

Ce qu’ils nous disent :

« Une première participation à la coupe du monde de robot
Plus de 40 étudiants de l’Université de Toulon ont travaillé pendant un an sur notre projet RoboCup afin de participer à la Coupe du monde de football robotique 2019.
Après s’être qualifié en février, le Robot Club Toulon s’est rendu à Sydney en juillet pour participer à la Middle Size League (MSL), considérée comme l’une des plus difficiles.
Participer à cette première compétition était un véritable défi. Premièrement, nous étions la première équipe française en MSL depuis dix ans, puis la constitution de toute une équipe en un an est un défi très difficile compte tenu du nombre de problèmes techniques et d’organisation, y compris le transport d’une équipe de robots dans le monde entier.

Un grand merci à l’Université de Toulon et à nos sponsors.
Participer à l’une des compétitions de robots les plus difficiles ne serait pas possible sans le soutien de nos sponsors, et nous tenons à les remercier à nouveau

Université de Toulon : nous étions très fiers de représenter l’Université de Toulon et la France dans RoboCUp MSL, parmi les meilleures équipes de robots du monde entier. Nous remercions vraiment notre président et toutes les personnes impliquées dans ce projet à l’université de Toulon.

L’IUT de Toulon, qui fait partie de l’Université de Toulon, a joué un rôle majeur dans le financement et l’organisation administrative du projet, ainsi que dans la contribution technique de son personnel qualifié, en particulier dans les départements GEII et GMP.

Le Conseil Départemental du Var pour sa contribution majeure au financement du projet et son soutien fort.

SICK : Merci beaucoup à la société SICK pour ses capteurs incroyablement robustes et fiables utilisés dans nos robots. Nos lidars TIM561 ont été particulièrement étudiés par d’autres équipes pour leur permettre d’imaginer ce qu’on peut en faire en combinaison avec des capteurs d’imagerie.

Radiospares : un grand merci à Radiospares pour son soutien à la RoboCup 2019 en tant que fournisseur très efficace de composants et de pièces en mécanique et en électronique.
Résultats 2019

La RoboCup Middle Size League a pour défi scientifique et technique de présenter une ou plusieurs innovations dans tous les domaines techniques liés à la RoboCup.
Notre équipe a présenté deux innovations concernant les systèmes de vision omnidirectionnels et l’optimisation des systèmes de frappe. Nous avons obtenu la troisième place pour les points attribués aux améliorations scientifiques et techniques de 2019, juste après les deux derniers champions du monde, Tech United (Pays-Bas) et Cambada (Portugal). En tant que note finale, nous avons obtenu une 6ème place au général sur le défi scientifique et technique car le classement final prend en compte les résultats des compétitions des dernières années.
L’une de ces innovations a été publiée dans un document de conférence international impliquant plusieurs étudiants de Seatech, ainsi que dans le document de description de l’équipe publié. Un article de journal a également été accepté pour ce sujet.
Vu la concurrence en soi, notre équipe n’a pas participé à des jeux complets, car nous avons passé beaucoup de temps à faire fonctionner notre système de positionnement par caméra. La raison est simple, nous n’avons pas de domaine complet chez nous à Toulon et, pour la première année, nous avions besoin de temps pour configurer notre système et nos algorithmes dans un domaine réel à taille réelle.
Au cours de la semaine, chaque membre de l’équipe RCT a passé des heures à échanger avec les autres membres de l’équipe, à étudier et à comprendre le fonctionnement des autres robots. Nous avons maintenant une vision claire de la feuille de route pour être compétitif dans RoboCup Bordeaux 2020 !

Conclusion
En conclusion, il était prioritaire de participer au concours cette année afin de comprendre la ligue, de rencontrer d’autres équipes et de partager leurs expériences. Nous avons également rencontré de nombreuses personnes d’autres ligues, telles que les ligues humanoïdes, ce qui a permis de tisser des liens étroits avec d’autres équipes françaises et avec des chercheurs du monde entier.
Plus que cela, nous avons obtenu un très bon résultat dans le défi scientifique et technique juste après deux anciens champions du monde.
Merci encore à tous ceux qui ont soutenu ou participé à ce projet et félicitations à tous les étudiants qui ont consacré d’innombrables heures de travail acharné à ce projet !

Et maintenant, cap sur Bordeaux 2020 pour un nouveau défi ! »