Logo IUT

Master Class documentaire "Etudiants, l’avenir à crédit" de Jean-Robert Viallet



Master Class documentaire "Etudiants, l’avenir à crédit" de Jean-Robert Viallet
Mercredi 15 novembre 2017 de 9h à 12h et de 14h à 16h
Bâtiment PI • Amphi FA.001 • Campus de Toulon – Porte d’Italie
70 avenue Roger Devoucoux 83000 Toulon

Dans le cadre de la licence professionnelle « Communication et valorisation de la création artistique » (CVCA) du département Métiers du Multimédia et de l’Internet (MMI) de l’IUT, les étudiants réalisent des documentaires de 13 minutes sur un sujet local pour tout public sous forme linéaire ou interactif.

En plus de leurs enseignements ils bénéficient de Master Class dans lesquels des professionnels viennent présenter leur travail.

Les étudiants participeront ainsi à la master class de Jean-Robert Viallet, réalisateur du documentaire Etudiants, l’avenir à crédit.

Résumé du film : Etudiants, l’avenir à crédit

Les mutations de l’enseignement supérieur aujourd’hui. Dans le monde, on comptait treize millions d’étudiants au milieu des années 1960, deux cents millions en 2015 et on en attend quatre cents millions en 2020 ! J’ai choisi de me concentrer sur un phénomène presque mondial : l’augmentation des frais de scolarité. Marchandisation de l’enseignement supérieur. Avec la France, j’ai choisi d’enquêter dans cinq pays : Allemagne, Angleterre, Chine, États-Unis et Suède. La dette étudiante aux États-Unis est de mille trois cents milliards de dollars. En Angleterre, l’enseignement supérieur va bientôt coûter plus cher à l’État qu’au temps de la gratuité du fait du non-remboursement des crédits par les étudiants.

Présentation de Jean Robert Viallet

Jean-Robert Viallet est réalisateur et journaliste. Il a reçu le prix Albert Londres en 2010 pour sa trilogie "La Mise à Mort du Travail", une immersion au cœur de grands groupes mondialisés. Son travail s’intéresse aux zones grise des pouvoirs, à l’ultra-libéralisme, à ses effets secondaires et aux zones de fractures de la société contemporaine.

Parmi d’autre choses, Jean-Robert Viallet a travaillé sur le business des camps de redressement pour adolescents aux Etat-Unis, (Les enfants perdus de Tranquility Bay), sur le trafic d’armes international, (Une femme à abattre), avec le philosophe français Bernard Stiegler, il a élaboré une critique des médias et de la télé-réalité (Le temps de cerveau disponible). Jean-Robert Viallet s’est aussi intéressé aux liaisons dangereuses entre vendeurs d’armes et partis politiques français dans documentaire de 6 heures à propos duquel le quotidien Le Monde écrira : « Aussi haletante, alambiquée et humainement puissante que les meilleurs séries de fiction, "Manipulation, une histoire française" méritera d’être revue en regardant les six épisodes à la suite, pour mieux en goûter l’exaltante et terrifiante dramaturgie ».

Après un film dans la France des marges et des oubliés de l’économie globale (La France en Face), Jean-Robert Viallet a mené une enquête mondiale sur la marchandisation de l’enseignement (Étudiants l’avenir à crédit).

En savoir + ICI



IUT de Toulon - http://iut.univ-tln.fr/Master-Class-documentaire-Etudiants-l-avenir-a-credit-de-Jean-Robert-Viallet.html - iut@univ-tln.fr